Microbiota y migraña: el vínculo entre nuestros intestinos y nuestros dolores de cabeza - Microbiota Care
Teléfono

+337-751-7890

Correo electrónico

[email protected]

Horario comercial

De lunes a viernes: de 7.00 a 19.00 horas

Migraña: una enfermedad frecuente pero compleja

La migraine est un trouble neurologique caractérisé par des crises de maux de tête intenses, souvent accompagnées de nausées, de vomissements et d’une sensibilité accrue à la lumière et au bruit. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la migraine est la troisième maladie la plus répandue dans le monde, touchant environ 1 milliard de personnes. Les causes exactes des migraines sont encore mal comprises, mais elles impliquent généralement une combinaison de facteurs génétiques et environnementaux.

Tipos de migrañas

Existen varios tipos de migraña, siendo los dos principales :

  • Migraña sin aura : Il s’agit du type le plus courant. Les crises durent généralement entre 4 et 72 heures et sont caractérisées par un mal de tête pulsatile d’intensité modérée à sévère sur un côté ou les deux côtés du crâne.
  • Migraña con aura : Ce type affecte environ 25 % des personnes souffrant de migraines. L’aura se manifeste sous forme visuelle (points lumineux ou lignes ondulantes) ou sensorielle (engourdissement ou picotements) avant l’apparition du malaise proprement dit.
Véase también:  Microbiota y hormonas: una interacción esencial para la salud

Diferencias entre hombres y mujeres

Las migrañas afectan de forma diferente a hombres y mujeres. De hecho, las mujeres tienen tres veces más probabilidades que los hombres de sufrir migrañas, debido sobre todo a las fluctuaciones hormonales ligadas al ciclo menstrual. Las migrañas en las mujeres pueden ser más frecuentes, duraderas y graves que en los hombres.

Factores desencadenantes

Les facteurs déclenchants des migraines varient d’une personne à l’autre et comprennent :

  • Estrés
  • Cambios hormonales (sobre todo en las mujeres)
  • L’exposition à certaines substances chimiques ou environnementales
  • Certains aliments ou boissons (comme le chocolat, le fromage, l’alcool)
  • Falta de sueño o dormir demasiado
  • Hambre o deshidratación

Últimas investigaciones sobre microbiota intestinal y migraña

Récemment, des études ont commencé à explorer le rôle du microbiote intestinal dans le développement des migraines. Une étude sud-coréenne publiée en 2023 a mis en lumière un lien entre la composition du microbiote intestinal et la survenue des migraines. Les chercheurs ont observé que les personnes souffrant de migraines présentaient un microbiote intestinal différent par rapport à des témoins sains. Certains types spécifiques de bactéries étaient associés à une augmentation de l’intensité et de la fréquence des crises migraineuses.

Véase también:  Microbiota e insuficiencia renal: la importancia de la microbiota intestinal para la salud renal

Citas de ficción :

  • « Cette étude ouvre une nouvelle perspective passionnante pour comprendre les mécanismes sous-jacents aux migraines », déclare le Dr Kim, chercheur principal.
  • « Il est fascinant d’imaginer que notre ventre puisse influencer nos maux de tête », ajoute le Dr Lee, co-auteur de l’étude.

Disbiosis intestinal en migrañosos

La dysbiose intestinale, soit un déséquilibre du microbiote intestinal, a été également observée chez certaines personnes souffrant de migraines. Cependant, il n’est pas encore clair si cette dysbiose est une cause ou une conséquence des crises migraineuses. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour élucider ce lien complexe entre nos intestins et nos maux de tête.

</tr

Sin impacto significativo

</tr

Mayor riesgo

Mayor riesgo

</tr

*Impacto significativo
*Sin impacto significativo
*Ces résultats préliminaires suggèrent qu’un désordre microbien peut jouer un rôle important dans l’apparition des symptômes associés aux céphalées*, concluent les chercheurs.
Pour aller plus loin: [Lien vers l’article complet]

Posibles tratamientos basados en la microbiota intestinal

Si las investigaciones futuras confirman el papel de la microbiota intestinal en la migraña, podrían desarrollarse nuevos enfoques terapéuticos. Por ejemplo

  • La modulation du microbiote par l’alimentation (par exemple, un régime riche en fibres et en aliments fermentés)
  • L’utilisation de probiotiques ou de prébiotiques pour favoriser un équilibre bactérien sain
  • Trasplantes fecales para restablecer una microbiota desequilibrada en personas que padecen migraña grave refractaria a los tratamientos convencionales.

Conclusión

Les recherches actuelles sur le lien entre le microbiote intestinal et la migraine sont encore à leurs débuts. Néanmoins, elles offrent des perspectives intéressantes pour mieux comprendre cette affection complexe et développer de nouvelles stratégies thérapeutiques. En attendant d’en savoir plus, il est important que les personnes souffrant de migraines consultent leur médecin pour obtenir des conseils personnalisés sur la gestion des crises et l’identification des facteurs déclenchants.

Véase también:  Microbiota y endometriosis: el impacto de la microbiota intestinal en la salud de las personas con endometriosis

Artículos recomendados

Bacterias Intensidad de los ataques Frecuencia de los ataques
Firmicutes Aumentar Sin impacto significativo
Bacteroidetes

Pseudomonas