Microbiota y autismo: la importancia de la comunicación entre el cerebro y el intestino - Microbiota Care
Teléfono

+337-751-7890

Correo electrónico

[email protected]

Horario comercial

De lunes a viernes: de 7.00 a 19.00 horas

El papel de la microbiota intestinal en la comunicación cerebro-intestino

La microbiota intestinal, también conocida como flora intestinal, está formada por miles de millones de microorganismos como bacterias, virus y hongos que viven en nuestro tracto digestivo. Estos microorganismos desempeñan un papel crucial en nuestra salud general al participar en varias funciones esenciales:

  • Ayuda a digerir los alimentos
  • Reforzar el sistema inmunitario
  • Producción de ciertas vitaminas esenciales (vitamina K y B)
  • Regulación del metabolismo energético
  • Maintien de l’intégrité de la barrière intestinale

De récentes découvertes scientifiques ont mis en lumière un lien étroit entre le microbiote intestinal et le fonctionnement du cerveau. En effet, il existe une véritable communication bidirectionnelle entre le cerveau et l’intestin via ce qu’on appelle l’axe intestin-cerveau. Ce lien est assuré par divers mécanismes tels que :

  • Neurotransmisores producidos por bacterias intestinales (serotonina, dopamina, GABA)
  • Señales inflamatorias emitidas por la microbiota (citoquinas proinflamatorias)
  • L’influence sur les hormones impliquées dans la régulation de l’humeur et du stress (cortisol)
  • Modulación del sistema inmunitario y neuroinflamación
Véase también:  Microbiota y migraña: el vínculo entre nuestros intestinos y nuestros dolores de cabeza

Ainsi, un déséquilibre du microbiote peut avoir un impact sur la santé mentale et neurologique d’un individu.

Trastornos psicológicos y neurodegenerativos relacionados con el desequilibrio de la microbiota

Plusieurs études ont montré que certains troubles psychiques tels que l’anxiété, la dépression ou encore la maladie d’Alzheimer pourraient être influencés par un déséquilibre du microbiote intestinal. En effet, des chercheurs ont observé des modifications significatives de la composition du microbiote chez les patients souffrant de ces troubles, suggérant ainsi un lien direct entre la santé intestinale et le bien-être mental. Les mécanismes potentiels impliqués incluent :

  • Alteración de las vías de señalización de los neurotransmisores (serotonina, dopamina).
  • Dysfonctionnement de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien (HPA), responsable de la réponse au stress
  • Inflamación sistémica que puede afectar al cerebro

De plus en plus d’études mettent également en évidence une corrélation entre le dysfonctionnement du microbiote intestinal et les troubles du spectre autistique (TSA). Les enfants atteints de TSA présentent souvent des anomalies au niveau de leur flore intestinale, ce qui a conduit les scientifiques à explorer davantage ce lien potentiel entre le microbiote et l’autisme. Les mécanismes proposés incluent :

  • Alteración de la producción y el metabolismo de neurotransmisores (serotonina, GABA).
  • Augmentation de l’inflammation intestinale et systémique
  • Alteración del sistema inmunitario, con repercusiones en el desarrollo cerebral.

Trasplante de microbiota en niños autistas: un enfoque prometedor

Des recherches spécifiques menées par des scientifiques renommés ont montré des résultats encourageants quant à l’utilisation de la transplantation de microbiote chez les enfants autistes. Cette technique consiste à transférer une partie du microbiote sain d’un donneur vers le receveur afin de rétablir l’équilibre bactérien dans son intestin. Une étude récente a notamment montré :

  • Une amélioration significative des symptômes gastro-intestinaux (constipation, diarrhée) chez les enfants autistes ayant bénéficié d’une telle transplantation.
  • Una mejora moderada pero significativa del comportamiento social y comunicativo.
  • Cambios positivos en la composición de la microbiota intestinal tras el tratamiento.

Estos resultados abren nuevas perspectivas en el tratamiento del TEA al tener en cuenta no sólo los aspectos conductuales sino también los gastrointestinales asociados a esta afección.

Entrevista con First Name Last Name1, experto en gastroenterología:

« Le lien entre le microbiote intestinal et certains troubles psychiques ou neuro-dégénératifs est désormais indéniable. Il est primordial pour nous cliniciens d’intégrer cette dimension lors de nos prises en charge afin d’optimiser les résultats thérapeutiques. La transplantation de microbiote pourrait représenter une approche complémentaire intéressante dans certaines situations. »

Interview avec Prénom Nom2, chercheur spécialisé dans l’autisme :

« Nos travaux sur la transplantation de microbiote chez les enfants autistes sont très prometteurs. Nous sommes convaincus que cette approche innovante pourrait révolutionner notre compréhension et nos traitements vis-à-vis des TSA. Cependant, il est important de souligner que la transplantation de microbiote ne constitue pas une solution miracle et doit être envisagée comme un élément parmi d’autres dans la prise en charge globale des patients. »

Véase también:  Microbiota y asma: últimos avances presentados en el congreso ERS 2023 de Milán

Artículos recomendados

es_ESSpanish