Microbiota y artrosis: el papel de la microbiota intestinal en el desarrollo de la artrosis - Microbiota Care
Teléfono

+337-751-7890

Correo electrónico

[email protected]

Horario comercial

De lunes a viernes: de 7.00 a 19.00 horas

Introducción

L’étude du microbiote intestinal et son impact sur la santé humaine sont des sujets de recherche en pleine expansion. L’axe ‘intestin–articulation’, qui explore la relation entre le microbiote intestinal et les pathologies articulaires telles que l’arthrose, suscite un intérêt croissant au sein de la communauté scientifique. Dans cet article, nous allons examiner les mécanismes par lesquels la dysbiose intestinale peut influencer le développement de l’arthrose, ainsi que les perspectives thérapeutiques liées au microbiote intestinal.

Mécanismes d’influence du microbiote intestinal sur l’arthrose

Inflamación sistémica

La dysbiose intestinale peut conduire à une augmentation de la perméabilité intestinale, favorisant ainsi le passage de bactéries et de leurs produits dérivés dans la circulation sanguine. Cette translocation bactérienne active le système immunitaire et entraîne une inflammation systémique qui peut contribuer au développement de l’arthrose. Les molécules pro-inflammatoires libérées lors de cette réaction peuvent affecter directement ou indirectement les tissus articulaires, provoquant une dégradation progressive du cartilage et une inflammation chronique des articulations.

Síndrome metabólico

Le microbiote intestinal joue un rôle clé dans le métabolisme des nutriments et peut influencer directement le développement du syndrome métabolique, caractérisé par l’obésité, l’hypertension artérielle et une résistance à l’insuline. Ce syndrome est un facteur de risque majeur pour le développement de l’arthrose. En effet, la présence d’un excès de graisse corporelle peut exercer une pression mécanique sur les articulations, tandis que les adipokines (protéines sécrétées par les cellules adipeuses) peuvent moduler l’inflammation et la réponse immunitaire.

Véase también:  Microbiota y Parkinson: el impacto de las bacterias intestinales en la enfermedad de Parkinson

Obesidad

La composition du microbiote intestinal peut favoriser le stockage des graisses ou au contraire leur utilisation comme source d’énergie. Une dysbiose intestinale peut donc contribuer à l’obésité, un autre facteur de risque important pour l’apparition et la progression de l’arthrose. Des études ont montré que certaines bactéries intestinales sont capables de dégrader les fibres alimentaires en acides gras à chaîne courte (AGCC), qui ont des effets bénéfiques sur la régulation du poids corporel et la sensibilité à l’insuline.

Estudios en ratones y seres humanos

Des études menées chez la souris ont montré que des altérations spécifiques du microbiote peuvent induire des changements inflammatoires locaux susceptibles d’affecter les articulations. Par exemple, une augmentation du nombre de bactéries pro-inflammatoires telles que Prevotella copri a été associée à une aggravation des symptômes arthritiques dans un modèle murin d’arthrite induite par le collagène.

Chez l’homme, certaines études ont mis en évidence des marqueurs indirects du microbiote associés à un risque accru d’arthrose. Une méta-analyse récente a révélé que les patients atteints d’arthrite rhumatoïde présentent une composition différente du microbiote intestinal par rapport aux témoins sains, avec une augmentation de certaines espèces bactériennes potentiellement pathogènes et une diminution de celles ayant des propriétés anti-inflammatoires.

Véase también:  Microbiota y lombrices intestinales: un estudio de la EPFL revela un papel beneficioso para el sistema inmunitario

Perspectivas terapéuticas vinculadas a la microbiota intestinal

L’utilisation probiotiques ou prébiotiques visant à restaurer ou maintenir un équilibre favorable du microbiote pourrait constituer une approche thérapeutique prometteuse pour prévenir ou traiter efficacement l’arthrose. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre comment cibler spécifiquement le microbiote intestinal dans ce contexte.

Des essais cliniques explorant l’efficacité des probiotiques et prébiotiques dans le traitement de l’arthrite rhumatoïde ont montré des résultats encourageants, avec une amélioration significative des paramètres cliniques et biologiques chez les patients recevant ces interventions. Cependant, il est important de souligner que la modulation du microbiote intestinal ne représente qu’une partie d’une stratégie globale visant à aborder les multiples facteurs impliqués dans le développement et la progression de l’arthrose.

Méthodes d’étude du microbiote et importance pour la santé humaine

  • Les méthodes modernes d’étude du microbiome permettent une analyse approfondie de sa composition taxonomique ainsi que de ses fonctions métaboliques. Parmi ces techniques, on trouve la séquençage à haut débit de l’ARN ribosomique 16S et la métagénomique.
  • La microbiota influye en diversos procesos fisiológicos como la digestión de los alimentos, la síntesis de vitaminas, la maduración inmunitaria, etc., lo que subraya su importancia crucial para nuestra salud general.
  • Su disbiosis se ha asociado no sólo a enfermedades gastrointestinales, sino también a diversas patologías extraintestinales, algunas de las cuales afectan a las articulaciones, como se ha descrito anteriormente con el ejemplo concreto de la artritis reumatoide.

</tr

</tr

</tr

Cuadro recapitulativo: Mecanismos implicados en la relación entre microbiota y artritis reumatoide

</tr

Inflamación sistémica
Translocación bacteriana -> Activación del sistema inmunitario -> Inflamación sistémica

</tr

Síndrome metabólico
Regulación de la glucosa/lípidos -> Obesidad/HTA/Resistencia a la insulina -> Artritis reumatoide

</tr

Disbiosis y patogenicidad microbiana
Crecimiento de microorganismos proinflamatorios (Bacteroidetes) - Reducción de microorganismos antiinflamatorios (Firmicutes)
Micotoxinas fungicidas (Candida albicans)
Alteración del equilibrio Th17/Treg
(Zhang X., Zhang D., Jia H., Feng Q., Wang D., Liang D., Wu X., Li J.,
Tang L.*, Li Y.*, Lan Z.* and Chen B.* Gut Dysbiosis in Rheumatoid Arthritis: A cross-sectional study of two cohorts and a meta-analysis of published studies EBioMedicine DOI:
https://doi.org/10.1016/j.ebiom.2016)

Ainsi, il est crucial d’étudier attentivement notre propre population microbienne afin d’améliorer notre compréhension des interactions complexes entre notre corps et ces microbes bénéfiques essentiels.
En conclusión, el papel potencialmente crucial de la microbiota como actor central en ciertos procesos inflamatorios subyacentes a las enfermedades autoinmunes está ahora bien documentado gracias a los recientes avances tecnológicos, en particular de las técnicas ómicas (metatranscriptomías,) Las futuras estrategias terapéuticas para combatir estas enfermedades deberán tener más en cuenta esta dimensión digestiva, hasta ahora descuidada.
Au regard notamment ici avec ce focus sur nos partenaires symbiotiqyes invisible , il semble essentiel aujourd’hui prendre en considération cette dimension interdiciplinaire intégrative.
Este estudio también ofrece esperanzas para otras enfermedades graves que suelen coexistir con ellas, como la diabetes de tipo II, la esclerodermia, etc.
Es necesaria una toma de conciencia colectiva de las posibles implicaciones políticas de estos resultados, que vienen apareciendo desde hace algunos años.

Nous espèrons vous avoir convaincu(e)s via cet exposé sommaire partiel . Enfin si cela n’est pas encore fait n’hésiter pas consulter nombreux articles scientifques publiés sur PubMed !
¡Muchas gracias!
Si tiene alguna pregunta, póngase en contacto con nosotros en [email protected].

Véase también:  Microbiota y psiquiatría: el papel de la microbiota intestinal en los principales trastornos psiquiátricos

Artículos recomendados

es_ESSpanish