Probióticos para el resfriado: métodos y remedios caseros para combatirlo - Microbiota Care
Teléfono

+337-751-7890

Correo electrónico

[email protected]

Horario comercial

De lunes a viernes: de 7.00 a 19.00 horas

Introducción

El resfriado común es una dolencia frecuente que afecta a muchas personas cada año. Los síntomas del resfriado, como la congestión nasal, los estornudos, la tos y el cansancio, pueden ser molestos e incómodos. Afortunadamente, existen varios métodos y remedios populares que pueden ayudar a aliviar los síntomas del resfriado y acelerar el proceso de curación. En este artículo, examinamos más de cerca algunos de estos remedios naturales contra el resfriado.

Vitamina C

La vitamina C se recomienda a menudo como remedio natural para combatir los resfriados. Los estudios han demostrado que la vitamina C puede reducir la duración de los síntomas del resfriado en algunas personas.[1], mais elle n’est pas nécessairement efficace pour tout le monde.

Fuentes alimentarias de vitamina C :

  • Cítricos (naranjas, pomelos)
  • Kiwi
  • Fresas
  • Pimientos rojos y verdes
  • Brócoli
  • Tomates

Eficacia potencial :

  • Reduce la duración de los síntomas del resfriado en algunas personas[1].
  • Ligera mejoría de los síntomas del resfriado[1].

Riesgos asociados :

    Las dosis excesivas de vitamina C pueden provocar efectos secundarios indeseables, como problemas gastrointestinales.[1].
Véase también:  Probióticos para la diverticulitis: avances en el tratamiento y la prevención

Zinc

Le zinc est un minéral essentiel qui joue un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Certaines recherches suggèrent que la prise de suppléments de zinc dès les premiers signes d’un rhume peut aider à réduire sa durée et sa gravité[2]. Cependant, une consommation excessive de zinc peut entraîner des effets secondaires tels que nausées et maux d’estomac.

Fuentes dietéticas de zinc :

  • Ostras
  • CARNE ROJA (vacuno, cerdo)
  • Aves de corral (pollo, pavo)
  • Frutos secos y semillas (almendras, pipas de calabaza)

Eficacia potencial :

Réduction significative de la durée et de la gravité du rhume lorsqu’il est pris dès les premiers symptômes[2].

Riesgos asociados :

Nausées et maux d’estomac en cas d’apport trop élevé en zinc[2].

Ajo

L’ail est connu pour ses propriétés antibactériennes et antivirales potentielles. Certains croient qu’en ajoutant de l’ail cru à leur alimentation ou en prenant des suppléments d’ail, ils peuvent renforcer leur système immunitaire et combattre plus efficacement les infections virales comme le rhume. Cependant, les preuves scientifiques sur l’efficacité de l’ail contre le rhume sont limitées[3].

Eficacia potencial :

  • Amélioration possible du système immunitaire grâce aux propriétés antibactériennes et antivirales de l’ail[3].

Riesgos asociados :

Haleine désagréable et odeur corporelle due à la consommation d’ail cru.

  • Possibilité d’allergie ou d’intolérance à l’ail chez certaines personnes.
  • Probióticos

    Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques présents dans certains aliments fermentés ou sous forme de compléments alimentaires. Ils sont connus pour leur capacité à renforcer le système immunitaire en favorisant une flore intestinale saine. Des études récentes suggèrent que la prise régulière de probiotiques pourrait aider à prévenir les infections respiratoires telles que le rhume en renforçant l’immunité globale[4].

    Véase también:  Probióticos para la artritis reumatoide: ¿cuál elegir?

    Fuentes alimentarias de probióticos :

    • Yogur natural
    • Kéfir
    • Miso
    • Kombucha

    Eficacia potencial :

    • Des études montrent qu’une supplémentation en probiotiques peut réduire la fréquence des infections respiratoires chez certaines personnes[4].
    • Les probiotiques peuvent contribuer à moduler l’inflammation dans l’organisme, ce qui pourrait avoir un impact positif sur la réponse immunitaire face au rhume[4].

    Riesgos asociados :

    En algunos casos, un consumo excesivo de probióticos puede provocar problemas gastrointestinales como hinchazón o diarrea.[4].

  • Certaines souches spécifiques de probiotiques peuvent ne pas être adaptées à tous les individus ; il est donc recommandé de consulter un professionnel de santé avant d’introduire des probiotiques dans son régime quotidien.
  • Equinácea

    L’échinacée est une plante médicinale populaire utilisée depuis longtemps comme remède naturel contre divers maux dont le rhume. On pense qu’elle possède des propriétés stimulant l’immunité qui pourraient aider à combattre les virus responsables du rhume. Cependant, les preuves scientifiques sur l’efficacité de l’échinacée pour traiter le rhume sont mitigées et limitées[5].

    Eficacia potencial :

    • Certaines études suggèrent que l’échinacée pourrait réduire légèrement la durée et la gravité des symptômes du rhume[5].

    Riesgos asociados :

    Les effets secondaires de l’échinacée peuvent inclure des maux d’estomac, des nausées et des éruptions cutanées[5].

    Véase también:  Probióticos para la CU: El papel de los probióticos en el tratamiento de la enfermedad inflamatoria intestinal
  • Il existe un risque d’allergie à l’échinacée chez certaines personnes.
  • Conclusión

    Bien qu’il n’existe pas de remède miracle pour le rhume, certains remèdes naturels tels que la vitamine C, le zinc, l’ail, les probiotiques et l’échinacée peuvent aider à soulager les symptômes et renforcer le système immunitaire. Il est important de consulter un professionnel de santé avant d’introduire ces remèdes dans son régime quotidien afin d’éviter tout risque potentiel ou interaction médicamenteuse. Enfin, il est essentiel de maintenir une alimentation équilibrée et un mode de vie sain pour prévenir les infections virales comme le rhume.

    Fuentes :

    1. Hemilä H. Vitamina C e infecciones. Nutrients. 2017 Apr;9(4):339. doi: 10.3390/nu9040339.
    2. Singh M, Das RR. Zinc para el resfriado común (Revisión Cochrane traducida). Cochrane Database Syst Rev. 2011 Feb 16;(2):CD001364.
    3. Nantz MP, Rowe CA, Muller CE, Creasy RA, Stanilka JM, Percival SS. Supplementation with aged garlic extract improves both NK and γδ-T cell function and reduces the severity of cold and flu symptoms: a randomized, double-blind, placebo-controlled nutrition intervention. Clin Nutr. 2012 Jun;31(3):337-44.
    4. King S, Glanville J, Sanders ME, Fitzgerald A, Varley D. Effectiveness of probiotics on the duration of illness in healthy children and adults who develop common acute respiratory infectious conditions: a systematic review and meta-analysis. Br J Nutr. 2014 Jul 14;112(1):41-54.
    5. Karsch-Völk M., Barrett B., Kiefer D., Bauer R., Ardjomand-Woelkart K., Linde K.. Equinácea para la prevención y el tratamiento del resfriado común.Cochrane Database Syst Rev2014;(2)CD000530

    Artículos recomendados

    es_ESSpanish