Mikrobiota i robaki jelitowe: badanie EPFL ujawnia korzystną rolę układu odpornościowego - Microbiota Care
Telefon

+337-751-7890

E-mail

[email protected]

Godziny otwarcia

Od poniedziałku do piątku: 7:00-19:00

Robaki jelitowe i ich wpływ na mikrobiotę

Une récente étude menée par l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a mis en lumière le rôle potentiellement bénéfique des vers intestinaux, tels que les oxyures, ascaris et ténias, sur le système immunitaire humain. Publiée dans la revue Immunity, cette recherche suggère que ces parasites pourraient interagir avec la flore intestinale de manière à renforcer les défenses immunitaires de leur hôte, malgré leur réputation négative.

Cette découverte est particulièrement intéressante car elle remet en question la perception générale selon laquelle les vers intestinaux sont uniquement nuisibles pour notre santé. Au contraire, il semble qu’ils puissent jouer un rôle crucial dans l’équilibre du microbiote intestinal et donc avoir un impact positif sur notre bien-être général.

Wyniki zaobserwowane u myszy i świń

Les chercheurs ont mené des expériences sur des souris et des porcs afin d’étudier les interactions entre helminthes (vers intestinaux), microbiote intestinal et système immunitaire. Les résultats ont montré que :

  • La présence de vers intestinaux entraînait une activité anti-inflammatoire significative dans l’organisme. Cette action pourrait contribuer à prévenir ou atténuer certaines maladies inflammatoires chroniques telles que la colite ou la maladie de Crohn.
  • L’infestation par ces parasites favorise également une augmentation de la production d’acides gras à chaîne courte par le microbiote intestinal. Ces composés sont essentiels pour maintenir un équilibre sain dans l’intestin et participent au bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Robaki jelitowe są również związane z poprawą bariery jelitowej, która odgrywa kluczową rolę w zapobieganiu miejscowym infekcjom i stanom zapalnym.
Zobacz także:  Mikrobiota i niepłodność: znaczenie mikrobiomu dla płodności kobiet

Naukowe zainteresowanie tymi interakcjami

Odkrycia te otwierają nowe, ekscytujące perspektywy w dziedzinie zdrowia układu pokarmowego. Zrozumienie, w jaki sposób robaki pasożytnicze oddziałują z mikrobiotą jelitową w celu modulowania układu odpornościowego, może prowadzić do opracowania innowacyjnych terapii w leczeniu niektórych chorób alergicznych i zapalnych. Możliwe obszary badań obejmują:

  • L’étude des mécanismes moléculaires impliqués dans l’interaction entre les parasites intestinaux, le microbiote et l’hôte.
  • La mise en place d’essais cliniques chez l’humain afin d’évaluer l’efficacité potentielle des traitements basés sur cette approche.
  • L’évaluation des risques potentiels liés à l’utilisation intentionnelle de vers intestinaux comme agents thérapeutiques (par exemple, effets secondaires indésirables ou transmission à d’autres personnes).

Oświadczenie głównego badacza Nicolasa Harrisa

« Nos résultats soulignent l’importance des interactions complexes entre les parasites intestinaux, le microbiote et l’hôte. Il est crucial d’approfondir nos connaissances dans ce domaine pour exploiter pleinement le potentiel thérapeutique de ces interactions. »

Możliwe implikacje dla leczenia niektórych chorób alergicznych

En comprenant mieux comment les vers intestinaux influencent positivement le système immunitaire via leur interaction avec le microbiote intestinal, il devient possible d’envisager des applications thérapeutiques prometteuses. Des traitements basés sur cette approche pourraient être développés pour réguler certaines maladies allergiques chroniques en ciblant spécifiquement ces mécanismes immunomodulateurs.

Zobacz także:  Mikrobiota i sen: wpływ bakterii jelitowych na jakość naszego odpoczynku

Niektóre z badanych możliwości obejmują :

  • L’utilisation de vers intestinaux ou de leurs produits dérivés comme agents anti-inflammatoires naturels, pouvant aider à réduire la sévérité des symptômes liés aux allergies et aux maladies inflammatoires.
  • La modulation du microbiote intestinal par l’introduction contrôlée de parasites spécifiques, afin d’améliorer la réponse immunitaire et prévenir ou atténuer les manifestations allergiques.
  • Le développement de probiotiques contenant des bactéries bénéfiques qui favorisent l’action des helminthes sur le système immunitaire, offrant ainsi une alternative plus sûre et mieux acceptée que l’infestation directe par les parasites.
  • L’étude met en lumière un aspect méconnu du rôle des vers intestinaux sur la santé humaine.
  • Przyszłe badania będą musiały poszerzyć naszą wiedzę na temat tych złożonych interakcji między robakami pasożytniczymi, mikrobiotą jelitową i układem odpornościowym.
  • Ce champ d’étude ouvre la voie à de nouvelles stratégies thérapeutiques potentielles pour traiter divers troubles immunologiques.

Polecane artykuły

pl_PLPolish