Probiotique pour colopathie fonctionnelle : le rôle des probiotiques dans le traitement du syndrome de l'intestin irritable - Microbiota Care
Tel

+337-751-7890

E-mail

[email protected]

Horaires d'ouverture

Mon - Fri: 7AM - 7PM

Introduction

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est un trouble gastro-intestinal chronique qui affecte des millions de personnes à travers le monde. Les symptômes courants du SII comprennent des douleurs abdominales, des ballonnements, des troubles du transit intestinal et une sensation de malaise général. Bien que les causes exactes du SII ne soient pas entièrement comprises, la dysbiose intestinale a été identifiée comme un facteur clé dans le développement et la progression de cette condition.

Physiopathologie du SII

La physiopathologie du SII est complexe et multifactorielle. Des études récentes ont mis en évidence un lien entre la dysbiose intestinale – un déséquilibre de la flore bactérienne normale présente dans l’intestin – et les symptômes observés chez les patients atteints de SII. Ce déséquilibre peut entraîner une inflammation chronique, une altération de la barrière intestinale et une hypersensibilité viscérale, contribuant ainsi aux manifestations cliniques du SII.

Parmi les mécanismes impliqués dans la physiopathologie du SII, on trouve notamment :

  • L’altération de la motilité intestinale : perturbation des mouvements péristaltiques responsables du transit.
  • L’hypersensibilité viscérale : augmentation anormale de la sensibilité aux stimuli internes provenant notamment du tube digestif.
  • Les infections gastro-intestinales antérieures : certaines infections peuvent déclencher ou aggraver le développement d’un SII.
  • Le stress et les facteurs psychologiques : ils peuvent jouer un rôle dans la genèse et l’aggravation des symptômes du SII.
Lire également :  Probiotique pour endométriose : Comment le microbiote intestinal peut aider à soulager les symptômes

Rôle des probiotiques dans le traitement du SII

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants bénéfiques pour la santé digestive qui peuvent aider à restaurer l’équilibre de la flore intestinale perturbée chez les patients atteints de SII. En favorisant la croissance des bonnes bactéries et en inhibant celle des mauvaises bactéries, les probiotiques peuvent contribuer à réduire l’inflammation, renforcer la barrière intestinale et améliorer les symptômes gastro-intestinaux associés au SII.

Critères d’éligibilité et d’efficacité des probiotiques

Selon Véronique Vitton, spécialiste en gastro-entérologie, certains critères doivent être pris en compte lors du choix d’un probiotique pour traiter le SII. Il est recommandé de privilégier les souches spécifiques ayant démontré leur efficacité dans cette indication, telles que Bifidobacterium infantis 35624 ou Lactobacillus plantarum 299V. De plus, il est important que les probiotiques soient administrés à une dose suffisante pour obtenir un effet thérapeutique optimal.

Principaux critères d’éligibilité :

  • Souche spécifique : choisir une souche ayant fait ses preuves dans le traitement du SII.
  • Dose suffisante : la quantité de probiotiques doit être adaptée pour garantir un effet thérapeutique.
  • Qualité et stabilité : le produit doit contenir des bactéries vivantes, en nombre constant tout au long de sa durée de vie.
Lire également :  Quel probiotique pour la ménopause : les bienfaits des probiotiques pour les femmes ménopausées

Souches probiotiques efficaces en France

En France, plusieurs souches probiotiques ont été étudiées pour leur efficacité dans le traitement du SII. Outre Bifidobacterium infantis 35624 et Lactobacillus plantarum 299V mentionnés précédemment, d’autres souches telles que Saccharomyces boulardii CNCM I-745 ou Lactobacillus rhamnosus GG ont également montré des bénéfices significatifs chez les patients souffrant de colopathie fonctionnelle.

Souche probiotique Bénéfices observés
Bifidobacterium infantis 35624 Réduction des douleurs abdominales et amélioration du transit intestinal.
Lactobacillus plantarum 299V Diminution des ballonnements et amélioration de la qualité de vie globale.
Saccharomyces boulardii CNCM I-745 Régulation du transit intestinal et réduction des douleurs abdominales.
Lactobacillus rhamnosus GG Amélioration
des symptômes généraux et réduction des douleurs abdominales.

Utilisation pratique des probiotiques

Il est recommandé aux patients atteints de SII sous traitement par probiotiques de respecter scrupuleusement les modalités d’utilisation indiquées par leur médecin ou leur pharmacien. La durée optimale du traitement varie selon chaque individu mais il est généralement conseillé de poursuivre pendant au moins 4 à 6 semaines afin d’observer un effet significatif sur les symptômes digestifs. Les interactions médicamenteuses potentielles doivent également être prises en compte avant toute initiation d’un traitement par probiotiques.

Conseils pour une utilisation optimale :

  • Suivre les recommandations posologiques prescrites par le professionnel de santé.
  • Poursuivre le traitement pendant une période suffisamment longue (au moins 4 à 6 semaines).
  • Informer son médecin ou pharmacien en cas de prise concomitante d’autres médicaments.
Lire également :  Probiotique pour système immunitaire : les bienfaits des probiotiques ERGYPHILUS®

Glossaire

  • Dysbiose intestinale : Déséquilibre quantitatif ou qualitatif entre différentes espèces microbiennes présentes dans l’intestin.
  • Flore bactérienne : Ensemble des micro-organismes (bactéries) colonisant naturellement notre tube digestif.
  • Inflammation chronique : Réponse immunitaire prolongée pouvant causer divers troubles pathologiques.
  • Hypersensibilité viscérale : Sensibilité accrue aux stimuli internes provenant notamment du tube digestif.
  • Bifidobacterium infantis 35624 : Souche spécifique connue pour ses effets bénéfiques sur la santé digestive.
  • Lactobacillus plantarum 299V : Autre souche probiotique largement étudiée pour son impact positif sur le microbiote intestinal.

En conclusion, les recherches récentes soulignent l’importance cruciale des probiotiques dans le traitement du syndrome de l’intestin irritable en raison de leur capacité à restaurer l’équilibre intestinal perturbé chez ces patients. Grâce à une sélection judicieuse des souches appropriées et au respect rigoureux des recommandations posologiques, il est possible d’améliorer significativement la qualité de vie des individus souffrant de colopathie fonctionnelle.

Articles recommandés

fr_FRFrench