Probiotique pour mycose ongle : traitement et prévention des infections fongiques - Microbiota Care
Tel

+337-751-7890

E-mail

[email protected]

Horaires d'ouverture

Mon - Fri: 7AM - 7PM

Qu’est-ce qu’une mycose ?

Les mycoses sont des infections fongiques causées par des champignons qui se développent sur la peau, les ongles ou les muqueuses. Elles peuvent être provoquées par différents types de champignons tels que Candida albicans, responsable des infections vaginales, ou Trichophyton, à l’origine des mycoses cutanées et des ongles. Ces infections peuvent être superficielles (atteignant uniquement la couche externe de la peau) ou plus profondes (infiltrant les couches internes), selon leur localisation et le type de champignon impliqué.

Causes et symptômes des mycoses

Les causes courantes de mycoses comprennent :

  • Système immunitaire affaibli : Une défense immunitaire diminuée peut rendre une personne plus susceptible aux infections fongiques.
  • Hygiène inadéquate : Un nettoyage insuffisant ou excessif de certaines zones du corps peut favoriser la prolifération des champignons.
  • Vêtements serrés et humides : Le port de vêtements trop ajustés et/ou humides crée un environnement propice au développement fongique.
  • Perturbation de la flore intestinale : La prise d’antibiotiques peut déséquilibrer l’équilibre naturel entre les micro-organismes bénéfiques et pathogènes dans le système digestif, favorisant ainsi la prolifération des champignons.
Lire également :  Probiotique pour Gardnerella : traitement naturel de la vaginose bactérienne

Les symptômes varient en fonction du type de mycose et de sa localisation, mais incluent généralement :

  • Démangeaisons : Les infections fongiques provoquent souvent des démangeaisons intenses dans la zone affectée.
  • Rougeurs : La peau ou les muqueuses infectées peuvent présenter des rougeurs et une inflammation.
  • Douleurs : Certaines mycoses, comme celles des ongles, peuvent causer des douleurs au niveau de l’ongle affecté.
  • Écoulements anormaux : Les infections vaginales à levures peuvent entraîner un écoulement blanchâtre et épais ressemblant à du fromage cottage.

Impact sur la santé

Les mycoses peuvent avoir un impact significatif sur la qualité de vie en provoquant inconfort et gêne au quotidien. Dans certains cas plus graves, elles peuvent entraîner des complications telles que :

  • Inflammation chronique de la peau : Si elle n’est pas traitée correctement, une infection fongique peut provoquer une inflammation persistante qui nuit à l’intégrité de la peau et augmente le risque d’autres problèmes cutanés.
  • Infection généralisée (septicémie) : Une infection fongique profonde peut se propager dans le sang et entraîner une septicémie, une affection potentiellement mortelle qui nécessite un traitement médical d’urgence.

Il est donc essentiel de traiter rapidement les infections fongiques pour éviter toute complication et améliorer la qualité de vie des personnes touchées.

Lire également :  Probiotique pour éviter les mycoses : un allié naturel pour la santé vaginale

Utilisation des probiotiques contre les mycoses

Les probiotiques sont des micro-organismes bénéfiques pour la santé intestinale qui aident à rétablir l’équilibre de la flore intestinale et renforcer le système immunitaire. Leur action peut également être bénéfique dans le traitement et la prévention des mycoses en limitant le développement excessif de champignons pathogènes responsables d’infections fongiques.

Types de probiotiques utiles contre les mycoses

  • Lactobacillus acidophilus : Ce probiotique contribue à maintenir un environnement acide dans l’intestin qui limite la croissance excessive de Candida albicans responsable des infections vaginales.
  • Bifidobacterium bifidum : Cette souche aide à renforcer le système immunitaire pour combattre efficacement les champignons responsables des mycoses cutanées.

Avantages spécifiques des probiotiques contre les mycoses

  • Régulation du pH : Les probiotiques aident à maintenir un pH optimal dans l’intestin ce qui limite le développement excessif de champignons pathogènes.
  • Renforcement du système immunitaire : En stimulant les défenses naturelles du corps, les probiotiques permettent une meilleure lutte contre les agents infectieux comme les champignons responsables des mycoses.
  • Prévention des récidives : Les probiotiques peuvent aider à prévenir la réapparition d’infections fongiques en maintenant un équilibre sain de la flore microbienne.

Conseils pour choisir le bon produit probiotique

Pour traiter efficacement une infection fongique avec des probiotiques, il est important de :

  • Vérifier la concentration en souches actives : Choisir un produit contenant une concentration élevée en souches actives spécifiquement indiquées pour combattre ces infections.
  • S’assurer de la stabilité du complément alimentaire : Opter pour un complément alimentaire stable dans son conditionnement afin d’assurer sa viabilité jusqu’à sa consommation.
  • Consulter un professionnel de santé : Demander l’avis d’un médecin ou d’un pharmacien avant de commencer à prendre des probiotiques pour traiter une infection fongique, surtout si vous avez des problèmes de santé sous-jacents ou prenez déjà d’autres médicaments.
Lire également :  Probiotique pour intestin paresseux : le rôle des probiotiques dans la gestion de la constipation

Utilisation correcte et effets secondaires potentiels

L’utilisation régulière et continue de probiotiques est nécessaire pour observer leurs effets bénéfiques sur la prévention et le traitement des mycoses. Il est conseillé de :

  • Respecter les doses recommandées : Suivre scrupuleusement les doses recommandées par le fabricant afin d’éviter tout risque lié à une surconsommation.
  • Surveiller les effets secondaires : Des effets secondaires tels que ballonnements ou diarrhées peuvent apparaître chez certaines personnes sensibles aux changements dans leur flore intestinale lors du début d’une supplémentation en probiotiques. Si ces symptômes persistent ou s’aggravent, consultez un professionnel de santé.

En France, il est estimé qu’environ 10% de la population souffrent chaque année d’une infection fongique quelconque (mycose cutanée/ongle/vaginale). Cela souligne l’importance croissante du recours aux traitements naturels comme les probiotiques pour prévenir ces troubles fréquents et améliorer la qualité de vie des personnes touchées.

Articles recommandés

fr_FRFrench