Probiotique pour ralentir le transit : tout ce que vous devez savoir - Microbiota Care
Tel

+337-751-7890

E-mail

[email protected]

Horaires d'ouverture

Mon - Fri: 7AM - 7PM

Symptômes et causes de la constipation

La constipation est un problème courant qui se caractérise par des selles peu fréquentes ou difficiles à évacuer. Les symptômes les plus courants incluent des douleurs abdominales, une sensation de ballonnement, des selles dures et une difficulté à aller à la selle. Parfois, la constipation peut également entraîner des nausées, une perte d’appétit et un sentiment général de malaise.

Les principales causes de la constipation sont souvent liées :

  • Un régime alimentaire pauvre en fibres : La consommation insuffisante de fibres peut ralentir le transit intestinal. Les aliments riches en fibres comprennent les fruits, les légumes, les grains entiers et les légumineuses.
  • Un manque d’activité physique : L’exercice physique stimule le mouvement des intestins. Il est recommandé de pratiquer au moins 30 minutes d’activité physique modérée chaque jour pour favoriser un bon transit intestinal.
  • Une déshydratation : Ne pas boire suffisamment d’eau peut rendre les selles plus dures et difficiles à évacuer. Il est conseillé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour pour rester bien hydraté(e).
Lire également :  Probiotique 7 souches : BIOTIC P7 FIBRES® 30 STICKS pour une flore intestinale équilibrée

D’autres facteurs peuvent également contribuer à la constipation :

  • Le stress : Le stress peut affecter négativement le système digestif et provoquer ou aggraver la constipation.
  • Le vieillissement : Les personnes âgées sont plus susceptibles de souffrir de constipation en raison d’une diminution du tonus musculaire intestinal et d’un ralentissement du métabolisme.
  • La grossesse : La constipation est fréquente pendant la grossesse en raison des changements hormonaux et de la pression exercée par l’utérus sur les intestins.

L’importance des probiotiques dans le traitement de la constipation

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants bénéfiques pour la santé digestive. Ils peuvent être trouvés naturellement dans certains aliments fermentés comme le yaourt, le kéfir, la choucroute, le kimchi ou sous forme de compléments alimentaires.

Il existe différents types de probiotiques, parmi lesquels on retrouve :

  • Les Lactobacillus (par exemple Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus rhamnosus) : Ils se trouvent principalement dans les produits laitiers fermentés et contribuent à maintenir un équilibre sain entre les bonnes et mauvaises bactéries dans l’intestin.
  • Les Bifidobacterium (par exemple Bifidobacterium bifidum, Bifidobacterium longum) : Ces bactéries résident naturellement dans notre côlon et aident à décomposer les fibres alimentaires en acides gras à chaîne courte qui nourrissent nos cellules intestinales.
  • Le Saccharomyces boulardii : Il s’agit d’une levure probiotique qui peut aider à combattre les infections intestinales et améliorer la digestion.
Lire également :  Probiotique pour Amoxicilline : L'interaction bénéfique entre les probiotiques et les antibiotiques

Les probiotiques aident à soulager la constipation en :

  • Améliorant le transit intestinal grâce à leur action sur l’équilibre bactérien dans l’intestin.
  • Renforçant les bonnes bactéries présentes dans le tube digestif, ce qui contribue à faciliter l’évacuation des selles et à réduire les symptômes associés à la constipation.
  • Aidant également à prévenir ou traiter d’autres troubles digestifs tels que le syndrome du côlon irritable, les diarrhées infectieuses et certaines inflammations intestinales.

Influence des médicaments sur la constipation

Certains médicaments peuvent également causer ou aggraver la constipation. Parmi eux figurent notamment :

  • Les antidouleurs opioïdes (par exemple morphine, codéine) : Ils ralentissent le mouvement de l’intestin et peuvent provoquer une constipation sévère.
  • Les antidépresseurs tricycliques (par exemple amitriptyline, nortriptyline) : Ils affectent le système nerveux central et peuvent altérer le fonctionnement normal des muscles intestinaux.
  • Certains anti-acides contenant du calcium ou de l’aluminium : Ces composants peuvent lier l’eau dans les selles, les rendant plus dures et difficiles à évacuer.
  • Les diurétiques : En augmentant la production d’urine, ils peuvent provoquer une déshydratation et aggraver la constipation.

Conseils pour choisir le bon probiotique

  • Vérifiez bien la souche spécifique du probiotique pour vous assurer qu’elle est adaptée au traitement de la constipation. Certaines souches ont été étudiées spécifiquement pour leur effet sur le transit intestinal, comme Lactobacillus reuteri ou Bifidobacterium lactis.
  • Optez pour un complément alimentaire contenant plusieurs souches différentes afin d’optimiser leurs effets bénéfiques sur votre flore intestinale. Des études montrent que les mélanges multi-souches sont souvent plus efficaces que les produits contenant une seule souche.
  • Consultez un professionnel de santé avant de commencer toute supplémentation en probiotiques pour obtenir des conseils personnalisés selon votre situation spécifique (âge, état de santé général, médicaments utilisés…).
Lire également :  Probiotique pour la peau : les bienfaits et comment les intégrer dans sa routine de soins

Ainsi, il est essentiel de prendre soin de sa flore intestinale pour prévenir ou traiter efficacement la constipation. Les probiotiques constituent donc une option naturelle intéressante pour améliorer votre santé digestive et favoriser un transit intestinal régulier. N’oubliez pas également d’adopter une alimentation riche en fibres, boire suffisamment d’eau et pratiquer régulièrement une activité physique modérée.

N’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter pour recevoir davantage de conseils santé directement dans votre boîte mail !

Articles recommandés

fr_FRFrench